médiéval


médiéval

médiéval, ale, aux [ medjeval, o ] adj.
• 1874; du lat. medium ævum « moyen âge »
Relatif au Moyen Âge. moyenâgeux. Époque, histoire médiévale. Art médiéval. gothique, 2. roman. Cité médiévale. Latin médiéval. La France, l'Europe médiévale.

médiéval, médiévale, médiévaux adjectif (latin medium aevum, Moyen Âge) Qui appartient au Moyen Âge : La France médiévale.médiéval, médiévale, médiévaux (difficultés) adjectif (latin medium aevum, Moyen Âge)moyenâgeux

médiéval, ale, aux
adj. Relatif au Moyen âge.

⇒MÉDIÉVAL, -ALE, -AUX, adj.
Techn. ou littér. Du Moyen Âge.
A. — [Avec une valeur déterminative] Qui est relatif à la période appelée Moyen Âge. Synon. vieilli moyenâgeux. L'occident médiéval, l'occident des châteaux forts et des édifices romans (FAURE, Hist. art, 1912, p.173):
1. ... l'on a soutenu que même les tercets de la Divine comédie, ce miroir du monde médiéval, ont été voulus par le poète, pour que son oeuvre, comme l'univers qu'elle décrit, fût marquée jusque dans sa matière même à la ressemblance de Dieu.
GILSON, Espr. philos. médiév., 1931, p.102.
SYNT. Époque médiévale; temps, siècles médiévaux; Europe, Allemagne médiévale; civilisation, histoire, archéologie, iconographie, paléographie médiévale.
Qui a existé au Moyen Âge; qui est caractéristique de cette période. L'aristocratie, héritière de la chevalerie médiévale (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p.155):
2. ... au delà même des romans précieux, c'est à la tradition médiévale, aux cours d'amour, à la Provence, à Pétrarque, à Jean de Meung, à Chrétien de Troyes, à Dante qu'il [Corneille] se rattache ainsi, et à la Quête du saint Graal.
BRASILLACH, Corneille, 1938, p.226.
SYNT. Langue médiévale; français médiéval; écritures médiévales; manuscrits, textes, documents, grimoires, cartulaires médiévaux; roman, charte médiéval(e); pensée médiévale; mysticisme médiéval; doctrines, philosophies, cosmogonies médiévales; littératures, légendes médiévales; art, musique, architecture, sculpture médiéval(e).
[En parlant d'une pers. (ou d'un groupe de pers.)] Qui a vécu au Moyen Âge. Philosophes, lettrés, artistes, seigneurs, pèlerins médiévaux; société, public médiéval(e). L'attitude du vassal médiéval envers son seigneur, il faudra pour la comprendre vous informer aussi de son attitude envers son Dieu (M. BLOCH, Apol. pour hist., 1944, 79):
3. ...le moyen âge a été tout le contraire d'une époque réflexe: une sorte de crainte ou de pudeur métaphysique, et aussi un souci prédominant de voir les choses et de contempler l'être, et de prendre les mesures du monde, retenaient le regard de l'homme médiéval détourné de soi-même.
MARITAIN, Human. intégr., 1936, p.18.
Emploi subst. La méthode ancienne fut celle des Cambodgiens, Javanais, Égyptiens, Assyriens, Grecs du VIe siècle avant J.-C., Médiévaux des XIe, XIIe et XIIIe siècles (Arts et litt., 1935, p.22-1).
B. — [Avec une valeur caractérisante] Qui présente certains aspects, certains caractères, rappelant ou évoquant le Moyen Âge. Synon. moyenâgeux. Les intellectuels voltairiens (...) coudoient les sectes d'illuminés et l'existence toute médiévale des gens de petit métier (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p.22). Il est emprisonné avec des Polonais (piété médiévale de ceux-ci; leur prière du soir dure une demi-heure; chants d'une beauté poignante)... (GREEN, Journal, 1946, p.35).
Avec une nuance péj. ou iron.:
4. Elle avait, sur l'enfer, des vues médiévales et des renseignements d'une précision hallucinante. (...) — Les volcans eux-mêmes, disait Mlle Bailleul, sont une preuve effrayante de l'enfer. Et le soufre que les volcans vomissent parfois c'est exactement celui dans lequel les damnés sont plongés par le diable.
DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p.129.
♦[En parlant d'une pers.] Dont l'aspect, le comportement, les conceptions rappellent ou évoquent des personnages du Moyen Âge. L'aubergiste qui me servirait du café au lait à mon arrivée (...) auquel je prêtais l'aspect disputeur, solennel et médiéval d'un personnage de fabliau (PROUST, Swann, 1913, p.388).
P. ext. Qui est très ancien. Pour peu que la ville remonte à ces époques que la juvénilité américaine traite de médiévales, c'est-à-dire au XVIIe siècle, on y retrouve encore (...) la ville primitive (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p.295).
Prononc. et Orth.:[medjeval], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1874 (F. DELAUNAY, Journal off., 15 sept., p.6542, 2e col. ds LITTRÉ Suppl.). Dér. du lat. medium aevum (v. moyen âge); suff. -al; déjà en angl. en 1827 mediaeval (v. NED). Fréq. abs. littér.:271. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: néant; XXe s.: a) 91, b) 1097. Bbg. PLANCHE (A.). M. Âge et presse quotidienne. Persp. médiév. 1976, n°2, p.80.

médiéval, ale, aux [medjeval, o] adj.
ÉTYM. 1874, in Littré, Suppl.; du lat. medium ævum « moyen âge » ou de l'angl. (→ REM. ci-dessous).
Didact. ou littér. Relatif au moyen âge. Moyenâgeux. || Époque, histoire médiévale. || Études médiévales. || Art médiéval, gothique (cit. 14), préroman, roman. || Littérature, traditions (→ Magot, cit. 1) médiévales. || Les foires (cit. 3) médiévales.La France, l'Europe médiévale.
REM. Le mot n'apparaît dans les dictionnaires qu'avec les suppl. de Littré (1877) et de P. Larousse (1878); en anglais mediaeval, attesté dès 1826, est dans Ruskin (1856), ainsi que mediaevalism et mediaevalist. Il est donc probable que le mot français constitue un anglicisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • medieval — MEDIEVÁL, Ă, medievali, e, adj., s.f. pl. 1. adj. Care aparţine evului mediu, privitor la evul mediu, al evului mediu. ♦ (Substantivat) Om din evul mediu. 2. s.f. pl. (tipogr.) Litere care imită scrierea din evul mediu. [pr.: di e ] – Din fr.… …   Dicționar Român

  • medieval — adjetivo 1. De la Edad Media: literatura medieval, teatro medieval, historia medieval, arte medieval. latín* medieval …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Medieval — Me di*e val, Medievalism Me di*e val*ism, Medievalist Me di*e val*ist . Same as {Medi[ae]val}, {Medi[ae]valism}, etc. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • medieval —     Middle Ages     † Catholic Encyclopedia ► Middle Ages     A term commonly used to designate that period of European history between the Fall of the Roman Empire and about the middle of the fifteenth century. The precise dates of the beginning …   Catholic encyclopedia

  • médiéval — médiéval, ale (entrée créée par le supplément) (mé di é val, va l ) adj. Qui a rapport au moyen âge. Études médiévales. •   Tout autour courait une inscription latine en lettres médiévales, formant encadrement, FERD. DELAUNAY Journ. offic. 15… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • medieval — → Medievo …   Diccionario panhispánico de dudas

  • medieval — (adj.) 1827, pertaining to or suggestive of the Middle Ages, coined in English from L. medium the middle (see MEDIUM (Cf. medium) (n.)) + aevum age (see EON (Cf. eon)) …   Etymology dictionary

  • medieval — adj. 2 g. [História] Da Idade Média ou a ela relativo.   ‣ Etimologia: medievo + al …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • medieval — is the recommended spelling, not mediaeval. It is pronounced me di ee vǝl, with four syllables, although me dee vǝl or mi dee vǝl, with three syllables, is common in AmE …   Modern English usage

  • medieval — [adj] having to do with the Middle Ages; old antediluvian, antiquated, antique, archaic, feudal, Gothic, old, old fashioned, primitive, unenlightened; concepts 549,578,797 Ant. modern …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.